Tableau blanc interactif : TBI

Par on

Dans un monde qui bouge, et des professions de plus en plus mobiles, il est de plus en plus fréquent d’aller travailler dans des espaces de coworking, des bureaux « virtuels » de type Regus. Il est nécessaire d’avoir de l’équipement adapté. Et si vous êtes formateur, vous ne disposez peut être pas toujours d’un écran interactif la ou vous serez. Et il est plutôt difficile de mettre un écran géant tactile dans son sac à dos… Mais ça c’était avant ! Dorénavant il existe des solutions technologiques qui rendent n’importe quelle surface blanche interactive (il faut toutefois disposer d’un rétroprojecteur pour diffuser l’image).

Comment fonctionne un tableau blanc interactif (TBI) ?

Mieux qu’un long discours, la vidéo ci dessous vous présente efficacement le fonctionnement d’un TBI ( Tableau Blanc Intéractif).

Comme nous pouvons le voir dans la vidéo, un dispositif est « collé » sur le tableau. Il s’agit d’un boitier qui reçoit des informations mais qui émet des ordres vers l’ordinateur en charge. Le stylet utilisé est quant à lui aussi indispensable dans la communications des données. En effet c’est grâce à sa calibration que l’interactivité du tableau est rendue possible.
Bien souvent il est recommandé de visser le support du capteur sur un mur, mais avec une bonne colle 3m collable/redecollable, vous pourrez en fait le rendre « amovible » et emporter le dispositif ou bon vous semble.

certains tableaux blancs interactifs permettent une utilisation « splittée » en 2 et détectent les mouvements des 2 cotés ! Crédit Photo :Speechi

Le TBI fonctionne sur PC, Mac, Linux

Quel que soit votre système d’exploitation, il sera possible d’utiliser la technologie du tableau blanc intéractif. Autant dire que vous ne serez pas dépaysé et que vous pourrez préparer vos cours sur votre système d’exploitation préféré. Qu’il s’agisse de Microsoft PowerPoint, d’Apple Keynote, ou encore d’OpenOffice : tous fonctionneront parfaitement. Et c’est normal puisque les tableaux blancs interactifs agissent comme une souris hybride (en réalité ce serait plus comme une tablette graphique de type Wacom). Vous pourrez donc déplacer des icones, double cliquer, agrandir des fenêtre et bien plus ! En effet les TBI sont bien souvent fournis avec un logiciel permettant d’annoter et de dessiner « virtuellement » sur l’image projetée par l’ordinateur ( pas d’odeur d’encre chimique, nos amis écolos apprécieront ). De plus en cas de sauvegarde de document, une reconnaissance d’écriture permet de nommer des fichiers comme vous le souhaitez, vous n’aurez donc pas à vous déplacer jusqu’a votre ordinateur pour la saisie.

En France, l’une des marques en vogue pour ce type de dispositif est la marque Speechi, rendez vous sur https://shop.speechi.net pour découvrir leurs TBI.